Le mot du président

Le marché aux fleurs Reine Elizabeth II, est l’un des fleurons historiques de Paris, mondialement connu.
La ville de Paris a engagé un processus d’éviction des commerçants exerçant leurs activités dans les emprises du marché au risque de voir disparaitre leur activité.

img
img

Regroupés au sein d’une association de défense, ils entendent solidairement mener le combat en vue de protéger ce site unique qui appartient au patrimoine immatériel de la France , étroitement attachée à l’âme du PARIS ETERNEL ; celui de Juliette GRECCO et de DOISNEAU. Celui de VERLAINE et VICTOR HUGO aussi.

Le marché aux fleurs Reine Elizabeth II  accueille le long de la Seine au cœur de l’Ile de la cité une activité de ventes de fleurs actuellement exercée par une dizaine de commerçants. Faute d’investissements depuis des décennies, le marché aux fleurs décline peu à peu.

img
img

La Ville de Paris entend évincer, sans indemnité, ses commerçants pour mener à bien un projet de rénovation qui cache en réalité d’autres projets que le maintien du marché aux fleurs d’aujourd’hui, loin de ce qui le rend unique au monde, pour le peuple de PARIS mais aussi pour les touristiques venant de loin depuis si longtemps pour retrouver ce parfum à nul autre pareil.